Liberation.fr Article “Kenya: les députés adoptent une loi répressive controversée sur la presse”

Les députés kényans ont adopté jeudi une loi controversée sur la presse, qui selon ses contempteurs, «muselle» les médias en donnant des pouvoirs étendus à une instance de régulation et en prévoyant de fortes amendes contre journalistes et organes de presse.

La nuit précédente, ils avaient en revanche rejeté une série d’amendements à la législation sur les ONG, encadrant leurs activités et limitant leur financement, un texte que ses adversaires estimaient aller de pair avec la loi sur la presse pour restreindre les libertés au Kenya.

Un premier projet de loi sur la presse avait été adopté début novembre, mais le président Uhuru Kenyatta avait opposé son veto et l’avait renvoyé à l’Assemblée, assorti de ses recommandations que les députés ont adoptées jeudi.

«Le projet de loi sur les médias a été adopté avec les recommandations du président Kenyatta», mais ces amendements «n’améliorent pas la loi», a commenté Beryl Aidi, chargée des médias à la Commission kényane des droits de l’Homme (KHRC), une ONG ayant combattu le texte.

Read More

http://www.liberation.fr/monde/2013/12/05/kenya-les-deputes-adoptent-une-loi-repressive-controversee-sur-la-presse_964414

Advertisements

Article on piratery

DÉC 1, 2013

Dernières nouvelles de la piraterie (1er déc. 2013)

http://www.bruxelles2.eu/piraterie-maritime/dernieres-nouvelles-de-la-piraterie-1er-dec.html

Leonor Hubaut / Piraterie /

(BRUXELLES2)

“Dernier bilan de la piraterie

En 2013, il y a eu 234 « incidents » rapportés dont 12 captures de navires (hijackings) par des pirates dans le monde, selon un dernier bilan établi par la chambre de commerce maritime internationale. Le « front somalien » reste calme avec 13 incidents rapportés et 2 captures. Tandis qu’au large du Nigeria, on recense 30 incidents et 2 captures. L’Ouest de l’Afrique est aujourd’hui plus dangereux que l’Est de l’Afrique.

Des pirates au large du Kenya ?

Le porte-parole de la Force de défense kényane (KDF), Emmanuel Chirchir, a averti que toute attaque de pirates trouvera réponse. « Nos troupes de la marine patrouillent dans les eaux territoriales kényanes jusqu’à Kismayo en Somalie, et toute tentative d’attaque des navires sera déjouée fermement », a-t-il déclaré à l’agence Chine nouvelle. On assiste à une résurgence des attaques avec le temps plus clément. Cinq attaques ratées ont été enregistrées dans l’océan Indien en novembre, selon Andrew Mwangura, secrétaire général du syndicat des marins kényans (KSU). Le gouvernement kényan a également annoncé le renforcement des actions kényanes sur terre. « Nous avons décidé de résoudre le problème de la piraterie à la source et les Forces de défense kényanes (KDF) sont entrées en Somalie l’ année dernière pour faire équipe avec les forces alliées, et nous sommes maintenant en voie de stabiliser la Somalie », a déclaré un officiel du gouvernement sous couvert d’anonymat”.

 

Extract from Bruxelles 2